Fresh 5 : à écouter cette semaine

Milk & Bone (ft. Alex Lustig) – Ride or Die (Bonsound)

Ride or Die marque le retour du duo électro-pop montréalais après le très populaire opus Deception Bay paru l’an dernier. Il s’agit d’une collaboration avec le prolifique producteur belge Alex Lustig, qui jouit d’une reconnaissance internationale grandissante notamment en raison de son travail aux côtés French Montana, Drake et Young Thug. On reconnaît la signature de Lustig dans l’énergie émanée par la pièce, malgré une mélodie électronique apaisante et des percussions frappantes.

Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne ont habitué leurs fans à un hook accrocheur, une pop planante et un vocal bien mis de l’avant. Les récipiendaires du Juno de l’album électronique de l’année leurs livrent à nouveau un single exécuté dans cette optique. Le artwork est intriguant et la pièce semble une suite logique au dernier album, ce qui promet pour le prochain EP à la date de parution TBD. https://open.spotify.com/track/6Fh7ejE897jqXLVX6wb0jH?si=VuejyiUSSE2gYYMESfRcYg


Modest Mouse – Poison The Well (Epic Records)

Isaac Brock nous convoque à empoisonner les puits pour contrer les ennemis assoiffés dans sa nouvelle pièce Poison The Well. Le morceau très indie rock de deux minutes et demie hautement condensé montre le groupe sous un nouvel angle, plus contestataire et engagé.

Poison The Well souligne un retour particulièrement attendu depuis le long jeu Strangers to Ourselves, paru en 2015 (précédé d’une attente de plus de huit ans entre les nouvelles sorties).

Il s’agit d’une sortie parfaitement synchronisée avec l’annonce récente de la tournée nord-américaine que la formation washingtonienne fera cet automne aux côtés des Black Keys, autre formation qui resurgit après une longue attente. Les diehard fans du groupe resteront perplexes face à cette chanson, mais es fervents amateurs de rock garage apprécieront le travail exécuté.

Le single sera lancé le 13 avril prochain, au Record Store Day, sur un vinyle triangulaire vert menthe.

https://open.spotify.com/track/3MEKjJbXIyMT54hxEZnkrz?si=p1-HabdbRbOWMHYC1h76GA


blackbear – HATE MY GUTS (Beartrap & Interscope Records)

HATE MY GUTS est le quatrième single du rappeur-chanteur floridien blackbear dont le cinquième album, ANONYMOUS paraîtra le 26 avril prochain.

Pour cet album, c’est un blackbear sobre qui aborde des sujets plus personnels et qui tente d’emmener ses fans à un autre niveau lyrique que les chansons de ses albums précédents, où la thématique de la drogue prédominait. Le morceau est fortement accrocheur avec une saveur estivale abordant une relation avec une ex qui, malgré tout, prouve que « nothing good ever gonna last ».

On aime l’ambiance R&B que la chanson dégage et l’authenticité frappante de blackbear. Les trois singles précédents (SWEAR TO GOD, HIGH1X et 1 SIDED LOVE) ainsi que HATE MY GUTS laissent présager un album plus mature et fortement rythmé pour le rappeur américain.

À découvrir si vous aimez Bryce Vine, Jon Bellion et Quinn XCII.

https://open.spotify.com/track/0ssuQPQd6TnV6eytB9DSkv?si=q-rhHqKDSla_Hsy2qIR_oA


bl00dwave – Tell Me You’ll Be There (Indépendant)

Si vous ne connaissez pas le style vaporwave, bl00dwave est une magnifique porte d’entrée pour vous y initier.

Il s’agit d’une musique hautement nostalgique basée sur une esthétique incontestablement 80’s et 90’s. Ce mouvement qui a priis d’assaut les internets dans les années 2010 se base sur une logique DIY et auto-produite qui s’amuse à critiquer la consommation de masse et la culture populaire en empruntant des samples de smooth jazz, de musique d’ascenseur, de musique lounge ou même de jingles d’annonces télévisées.

bl00dwave fournit la soundtrack parfaite d’un après-midi décontracté au soleil, café à la main. L’artiste italien a le don de doser parfaitement la nostalgie à l’esthétique des synthétiseurs langoureux à un choix de gammes et de sonorités évoquant le bien-être.

Autres artistes vaporwave à découvrir : luxury elite, Macintosh Plus, ESPRIT 空想 et Infinity Frequencies. Allez directement sur leurs pages bandcamp pour comprendre mieux leur démarche ainsi que leurs visuels.

https://open.spotify.com/track/0fdbcBdK10CKRbqXnqqRV7?si=Rc9dGvZ_TS-ILArRP_wJ-A

https://bl00dwave.bandcamp.com/

Facebook : bl00dwave

Facebook : bl00dwave


Cage The Elephant (ft. Beck) – Night Running (RCA Records)

Beck, artiste n’ayant nul besoin d’introduction, se joint à la formation rock du Kentucky pour la chanson Night Running, single de leur nouvel album Social Clues.

Cette chanson diverge quelque peu de leur répertoire habituel offrant des tones de guitare plus francs, une esthétique électronique et une ambiance plus rebelle. Néanmoins, le morceau est un véritable vers d’oreille et démontre avec brio les forces des deux artistes en collaboration. Ces derniers partageront la scène pour le Night Running Tour de cet été qui s’arrêtera dans 30 villes différentes en sol nord-américain.

La tournée ne s’arrête qu’un soir en sol canadien, le 11 août à Toronto mais il y a fort à parier que de nouvelles dates se rajouteront dans les prochaines semaines.

Date de sortie de Social Clues : 19 avril 2019

https://open.spotify.com/track/1moShKo1RrxZ8PCrhSIf8Q?si=BYfdnFakRXygLJK77zZ7iA

Par Alexandre Fortin

Crédit photo vignette : Charline Clavier